contact@savantconseil.fr

Les

ApprentisSages

du 

Management

 

 

Pourquoi vous ?

 

Devenir manager est un travail long et difficile. Pourtant, c'est à vous aujourd'hui qu'incombe cette mission.

 

Il y a peu, on vous a peut-être appelé "monsieur" ou "madame" pour la première fois. Hier encore vous n'aviez pas de lunettes ou ne connaissiez pas le stress. Si vous avez la chance de ne pas connaître encore tout cela, profitez-en, car le temps est intolérant à la jeunesse.

 

Hier encore moi non plus je n'avais pas de lunettes. J'y voyais très bien. Je passais mon temps à écrire et composer des chansons. J'ai même écrit une pièce de théâtre que j'ai eu le privilège de mettre en scène devant 500 personnes. La vie était douce et harmonieuse pendant mes études. Plutôt solitaire, j'étais néanmoins porte-parole pour une cause, meneur d'un groupe pour une autre. Bref, j'avais la fibre.

 

Comme vous certainement, je connaissais le monde du travail par quelques emplois saisonniers ça et là.

 

Mais je ne m'attendais pas à être frappé par ce monde qui n'est pas le nôtre.

 

Mon quotidien s'est subitement accéléré. J'étais responsable de choses que je ne maîtrisais pas. Responsable de personnes plus âgées que moi. Responsable de l'atmosphère de cette équipe ou plus tard, de ce service.

 

Car oui je suis passé de 5 à presque 100 personnes en deux ans. Comme une sorte de promotion ou de reconnaissance de ma Direction. Et ceci n'est pas dû au hasard.

 

J'ai appris des secrets que mes supérieurs ne m'auraient jamais donné. Tout simplement car nous ne sommes pas pareil. Nous ne sommes plus pareil.

 

Nous sommes une génération qui construira le Monde de demain.

 

Vous êtes sûrement là parce que vous aussi vous vous demandez si vous pouvez y arriver seul. Bien sûr que oui. Ne vous posez plus la question. 

 

Cela vous prendra peut-être quelques mois, ou quelques années. Vous vous formerez en fonction de ce que vous trouverez à droite à gauche. Vous verrez les premiers changements de votre transformation au bout de quelques mois, et les premiers changements de vos collaborateurs au bout d'un an ou deux. Si vous ne commettez pas d'erreur.

 

Il n'y a rien de pire que de faire du mal avec des intentions pourtant bonnes et nobles.

 

C'est pourquoi je tente ici de partager ce savoir qui est précis. Précis pour les jeunes managers sans expérience digne de ce nom dans le domaine dans lequel ils travaillent. Sans expérience de plus, dans le domaine du management. 

 

Par exemple, je ne croyais pas à la sociologie des organisations. Je n'écoutais ce cours qu'avec une oreille. Je n'ose même pas raconter les erreurs que j'ai faites à cause de mon ignorance.

 

Cela fait mal de se tourner vers quelqu'un qui vous poignarde dans le dos, et de se sentir responsable de ne pas avoir vu les enjeux qui étaient les siens.

 

Heureusement, la philosophie m'a appris à voir le Monde sous un autre regard, à contempler le contexte là où il se cache, à reconnaître qu'une philosophie est forcément influencée par une époque, un corps, une maladie, un rêve, une ambition. Il en est de même pour les gens avec qui vous travaillez, l'organisation qui vous accueille, et vous-même.

 

Le Monde aujourd'hui a besoin de sagesse.

 

Et dans une époque où ce monde est dirigé par le travail, les différentes entreprises et les services publics, il nous faut intégrer cette sagesse directement dans les veines du monde du travail.

 

 

Pourquoi moi ?

 

Assez !

 

Voilà le mot qui a tout changé pour moi. Assez.

 

J'ai des amis à qui j'accorde toute ma confiance et toute mon amitié. Ils sont jeunes, dynamiques, pleins d'entrain, et veulent réussir dans l'entreprise dans laquelle ils travaillent, mais ils sont freinés par une chose. Tout le temps la même.

 

  • Dans ce cabinet d'orthodontie, c'est un praticien qui anime tous les matins une réunion de 15 minutes pour critiquer et descendre son équipe, afin d'affirmer son autorité. 
  • Dans cette association qui protège les animaux, c'est un combat entre chef et sous chef pour savoir qui aura le dernier mot, au détriment des salariés, des bénévoles, et de leur mission principale de protection des animaux. 
  • Dans cette start-up aéronautique, c'est le poids des contrôles et les failles des procédures qui pèsent sur les épaules de salariés compétents. 
  • Dans cette grosse société d'animation numérique, ce sont les quotas et objectifs journaliers qui empêchent les salariés de parvenir à la qualité d'image et de fluidité qu'ils pourraient atteindre si on les libérait. 
  • Même lorsque j'ai fait faire des devis pour motoriser mon portail, la conseillère technique m'a avoué avoir changé de société à cause du management de son patron. 

 

Le management est partout. Et il a la particularité de détruire et de semer le chaos partout où il n'est pas maîtrisé. Cela me met hors de moi, quand j'entends qu'un individu est mal dans sa peau à cause de son travail.

 

Nous n'avons plus le temps pour ça.

 

Nous n'avons plus le luxe de douter que le bien-être est une option. De douter que la productivité est liée au plaisir dans le travail. Nos prédécesseurs l'ont fait. Ils ont douté. Vous en connaissez, ils sont autour de vous, alors regardez-les et dîtes moi ce qu'ils vous inspirent. Souhaitez-vous encore dominer votre prochain ?

 

Le management directif, la hiérarchie, la sanction, tout cela est encore utile, mais doivent-ils être la priorité ? La seule option possible pour certains ?

 

Le stress, les angoisses, les paroles qui sont dîtes et retournées dans tous les sens la  nuit, les remarques blessantes sans aucune utilité professionnelle, l'ego d'êtres en manque de confiance, les irritabilités à la première écoute du réveil le matin, les pieds qui traînent sur le sol, ou au contraire, le cerveau qui ne s'arrête jamais, à tout cela il faut dire "Assez".

 

Le management n'est pas là pour détruire nos vies et ce que nous sommes.

 

Je manquais d'expérience, j'hésitais, je doutais, je voulais m'affirmer, je voulais gagner ma légitimité. Au détriment de mon sommeil, de mon identité, de ma confiance en l'être humain.

 

J'ai fait cette erreur. L'erreur de croire que le management en place est la seule et unique voie pour diriger des hommes. Mais si vous êtes poussés par des intentions qui sont bonnes, par de la bienveillance, de la rigueur, de l'énergie, vous n'avez pas besoin de taper du point sur la table.

 

Se laisser marcher sur les pieds, ce n'est pas encourager la bienveillance. Réduire l'autre à sa simple condition d'outil humain pour faire une tâche, non plus. Apprenez à trouver le juste milieux.

 

Instaurez la sagesse dans votre organisation, sauvegardez le Monde.

 

  

Pourquoi vous ne trouvez pas de "trucs et astuces" sur ce site ?

 

Si vous lisez ces lignes, si vous avez réussi à lire tout le reste et à être encore là, c'est que vous faites partie des 6% de managers qui s'intéressent véritablement aux problèmes de fond. Vous avez compris que votre statut de manager définit ce que vous êtes. Si vous êtes un pauvre con au travail, mais sympa à la maison, soyons réaliste, vous êtes un pauvre con. Donc la réponse ne vous dérange pas : les "trucs et astuces" de managers, ça ne fonctionne pas. Au mieux, ils vous serviront dans des situations bien précises. Mais dès que l'environnement évoluera, vous ne saurez plus rien faire. Si vous êtes cependant intéressés, je vous renvoie sur les autres sites et autres blogs de management.

 

Les trucs et astuces en management sont la version simple, facile et rapide pour paraître être un véritable manager. Il est tentant de s'y reporter. Vous l'avez sûrement expérimenté, comme moi à l'époque. Il en existe de toute sorte, allant des astuces pour les jeunes managers, à des techniques de management habile, en passant par la "mindfullness" la pleine conscience, ou encore en décrivant le management en mode start-up comme l'apologie d'un management cool et audacieux. Toutes ces nouvelles techniques donnent envie. Nous ne pouvons pas nous en étonnés à la vue de leurs promesses. Mais ils ne répondent pas aux réels besoins des managers. Ils sont juste une béquille sur laquelle s'appuyer, dans le parcours du manager sur le chemin de la réussite. Mais si l'environnement change, vous serez perdus. Alors que vous pouvez renforcer vos schémas de penser, votre répartie, votre aura, votre leadership, votre ambition, votre élan, pour aller plus loin encore.

 

Ici, nous parlons de compétences qui vous aideront à changer ce que vous êtes. Ils feront de vous un manager à toute épreuve. Bien sûr ce sera difficile, et plus long. Mais ce sera solide. Il ne vous faudra pas mémoriser 18 techniques et les repasser dans votre tête pour savoir laquelle correspond à votre situation, il faudra utiliser votre "bon sens". L'idée, c'est d'avoir accès à des schémas de penser, qui vous viendront instinctivement. Aujourd'hui, lorsque je dois exposer une situation désagréable, lorsque je dois recadrer quelqu'un, ou encore lorsque je dois montrer mon désaccord, je n'ai pas peur. Et je ne provoque aucun conflit. Pourtant, ma parole est naturelle. Elle ne parait pas "robotisée", froide, sans humanité, polluée par cent et une techniques de communication. Ne luttez pas contre vous-même. Ne devenez pas quelqu'un d'autre. Devenez votre meilleur vous-même.

 

Devenez apprenti sage du management.

Rejoignez la communauté des

ApprentisSages du management