contact@savantconseil.fr

Les

ApprentisSages

du 

Management

BRISER LA RÉSISTANCE AU CHANGEMENT

J'ai pris une claque quand je me suis aperçu que mes collaborateurs refusaient le bien-être au travail.

 

Vous vous êtes sûrement déjà heurté à la résistance au changement de vos salariés. Cette résistance est normale. Elle est inscrite dans nos gènes. J'y reviendrai. Malgré que vous leur apportiez une solution toute faite et très performante pour améliorer leur productivité, leur refus anéanti tous vos efforts et vous laisse dans l'incompréhension la plus totale.

 

Après avoir communiqué énormément sur les bénéfices du changement et la facilité avec laquelle il pouvait être mis en oeuvre, une résistance sévère persiste. Le seul recours qui s'offre à vous est d'imposer le changement avec autorité. Et ceci est une excellente mauvaise idée. Voici pourquoi :

 

Vous portez atteinte à l'identité de vos salariés.

 

Vous ne pouvez rien faire de pire. Un individu se définit par son identité, ses émotions et sa raison. Dans cet ordre précis. Vos arguments logiques ne font donc pas le poids face à la peur que peut engendrer l'inconnu (émotion) et la remise en question par votre changement de tout ce que votre salarié peut accomplir durant son travail (identité). Vous devez comprendre quelle part le travail représente dans la construction de son identité. N'oubliez pas que lorsque nous nous présentons en soirée à des inconnus nous posons trois questions : Comment tu t'appelles ? Quel âge as-tu ? Tu fais quoi dans la vie ? C'est assez net : travail = identité.

 

Notre corps est programmé pour dire non au changement.

 

Dans le livre Deep Work, Carl New Port recommande de créer des routines journalières pour augmenter sa capacité de concentration. Le mode pilote automatique ne consomme pas beaucoup d'énergie, idéal pour le corps. Tout l'inverse d'un bouleversement des habitudes créé par votre changement ! Votre corps s'oppose à cette consommation excessive d'énergie.

 

Mais l'esprit laisse une porte entrouverte.

 

Le fil directeur qui met en place votre changement est encore une petite pelote de laine pour vos salariés. Si vous tirez aux deux extrémités d'un coup brusque, le fil va se déplier, se tendre, et faire des nœuds. Vous en êtes certainement à cette étape. Plus vous tirez, plus les nœuds se resserrent. La meilleure solution est de dénouer étape par étape ces nœuds, avant qu'ils ne soient indénouables.

 

Étape n°01 : Comprendre leur identité par leur univers de travail.

 

Vous devez connaître l'univers de travail de vos salariés. Ces derniers ne comprendront pas qu'un individu qu'ils n'ont jamais vu ou qui ne s'est jamais informé directement puisse avoir une bonne compréhension de ce qui leur faut vraiment. Pour cela, vous devez aller sur le terrain, faire preuve d'écoute active, de prise de notes, d'ouverture. C'est ainsi que vous verrez surgir des problématiques que vous n'auriez jamais pu imaginer possibles. Testé et approuvé.

 

Étape n°02 : Construire l'identité de leur rêve.

 

Vous connaissez maintenant leur univers de travail, avec ses problèmes quotidiens, ses facilités, les habitudes qu'il occasionne. Vous savez donc en quoi le changement que vous provoquez va améliorer ce quotidien. Vous devez transmettre ce savoir en insistant sur une vision claire et possible de LEUR avenir et de LEUR future identité : leur quotidien, leurs marges de manœuvre, leur liberté, leurs responsabilités, leur image au sein de l'entreprise, leur image par rapport au client, etc.

 

Étape n°03 : Comprendre leurs besoins pour l'identité de leur rêve.

 

Des besoins vont apparaître à l'issu de la première et de la deuxième étape. Ces besoins sont les obstacles à franchir pour passer de leur identité actuelle à leur identité souhaitée. Tout être humain ne cherche pas forcément à être un meilleur travailleur, salariés comme entrepreneurs. Mais tout être humain ne résistera pas à être une meilleure version de lui-même. Vous devez donc jouer sur ce facteur précis. Les besoins doivent impérativement être compris et reformulés par vos salariés, de leur point de vue, avec un bénéfice individuel.

 

Étape n°04 : L'identité rêvée est impossible...

 

Le passage à l'action est une étape très difficile pour l'être humain. Le sentiment d'urgence va donc vous aider à faire adhérer au changement. Vous devez expliquer à vos salariés que si la situation n'évolue pas rapidement, leurs besoins de l'étape précédente ne seront jamais comblés. Créez l'urgence !

 

Étape n°05 : ...sauf si l'on agit maintenant.

 

Vous devez laisser vos salariés construire avec vous la solution, qui sera ainsi automatiquement mise en place. La pire chose à faire est de trouver une solution seul dans votre coin et de faire semblant de la proposer. Vous pouvez en avoir une idée vague pour amener votre valeur ajoutée à la réflexion, mais il est inutile d'en avoir une idée précise. Je ne peux détailler ici les conclusions du Marshmallows Challenge utilisé dans des séminaires de formation de haut cadres alors que le record de ce challenge est détenu par...des enfants, mais vous invite à lire les nombreuses études sur ce sujet. Vous apprendrez qu'il vaut mieux tester, affiner, tester encore, jusqu'à solutionner, plutôt que de prolonger trop longtemps la réflexion sur une solution qui ne conviendra à personne.

 

A vous de construire l'identité de vos rêves.

 

Les travaux des chercheurs Beckhard et Harris, Peter Skillman, de Jongh, John P. Kotter, et autres, condensés, mélangés, et résumés ici, vous permettront de réaliser le changement que vous souhaitez mettre en place. Si vous souhaitez être enfin félicité pour votre réussite, applaudi par vos salariés, et reconnu pour votre ingéniosité, vous devez passer à l'action maintenant.